"Il la prit et l'examina longuement, tout en hochant la tête, car s'il n'approuvait pas entièrement les Nains et leur amour de l'or, il détestait les Dragons et leur cruelle méchanceté, et il s'affligeait au souvenir de la ruine de la ville de Dale et de son joyeux carillon, comme des rives brûlées de la claire Rivière Courante. La lune brillait en un grand croissant d'argent. Il éleva la carte et l'on vit la lumière blanche luire au travers." Bilbo le Hobbit

Cette carte est disponible dans son format original sur le site de Jacques Clavreul.